fontsizedown
fontsizeup
0 réaction

AMICALE MORBIHANNAISE. Notre sortie à la ROCHE-BERNARD

Pour vous faire participer à la découverte de notre région, nous vous invitons à suivre notre AMICALE lors de sa sortie réalisée le 10 octobre 2014 à la ROCHE-BERNARD classée « petite cité de caractère »

Notre journée s’est déroulée en trois étapes : 1/ Visite guidée de la Roche-Bernard 2/ Repas à « l’Auberge du Grand Baud » avec thématique cochon grillé 3/ Descente de la Vilaine

1 / Notre balade, commentée par une guide, nous a fait cheminer à l’intérieur de la ROCHE-BERNARD par des petites venelles anciennes et des belvédères aux vues magnifiques sur le port et la Vilaine.

Les demeures anciennes et les hôtels particuliers de la vieille ville sont parfois bâtis à flanc de rocher et descendent vers le vieux port, pour un paysage urbain original.
De nombreuses vitrines d’ateliers (poteries, mosaïques, vitrail, peinture) exposent les belles fabrications des artisans d’art.
La place centrale très fleurie a toujours été le cœur névralgique de la Roche Bernard. Autrefois nommée Place du pilori,

JPEG - 107.9 ko

elle a accueilli une guillotine du temps de la révolution Française. C’est sur ce lieu que s’étendaient les halles remplacées ensuite par le marché aux bêtes. Maintenant centre de la vie commerciale de la ville.

L’activité portuaire est attestée vers le XIII ème siècle. Quatre produits principaux sont échangés au port : le sel de Guérande, les vins des coteaux de Guérande, la chaux et les poteaux de mines. Vers 1800 la construction navale voit le jour, mais décline très vite au début du XX ème.

La traversée de la Vilaine a toujours été une affaire compliquée, et sur les 4 ponts construits (dont le premier : une passerelle flottante récupérée sur du matériel du débarquement de Normandie), 2 subsistent à ce jour (le pont de la ROCHE BERNARD inauguré en 1960 et le Pont du MORBIHAN inauguré en 1996.

2 / Pour déjeuner, nous nous sommes rendus dans une ancienne Seigneurie du XVe transformée en Auberge en 1990. Après la tourelle et son porche sur lequel figure l’enseigne « Auberge du Grand Baud », vous pénétrez dans la cour intérieure et découvrez la longère, le four à pain, le puits de pierre, et le parc arboré avec ses arbres centenaires.

Nous avons dégusté un cochon grillé dans la cheminée. Deux serveurs de circonstance l’ont apporté en salle où il a été découpé et servi devant nous. Le Président de l’AMICALE a été adoubé Chevalier du domaine du Grand Baud par le maître des lieux.
Pour compléter l’ambiance, les participants se sont dégourdis les jambes en dansant.

JPEG - 119.7 ko
JPEG - 91.1 ko

3 / Pour terminer cette promenade, nous nous sommes rendus au barrage d’Arzal à quelques kilomètres, pour prendre une vedette et faire la remontée de la Vilaine jusqu’au port de la ROCHE BERNARD.

JPEG - 109.3 ko

Cette petite croisière nous a fait découvrir et apprécier la ville sous un autre aspect et voir les différents ponts, ou leurs vestiges pour certains, sous un meilleur angle.

Si vous passez par la ROCHE-BERNARD prenez le temps de vous y arrêter….



Portfolio


Information icon.svg Cliquez sur une vignette pour agrandissement et diaporama