fontsizedown
fontsizeup
0 réaction

Amicale de Saint Etienne. Randonnée Cervières, Repas Auberge et Visite Musée des Grenadières.

Cette journée bien remplie va démarrer à Noirétable pour une dizaine de marcheurs. Le temps est frais mais propice à la balade.
Les chemins bordés de bruyères en fleurs, traversent les bois, longent les près, peu de hameaux traversés mais de belles vues dégagées.
Voilà notre groupe arrivé à Cervières, charmant village aux maisons de pierre, et aux rues pavées. Il est un peu vide à cette époque, mais a su garder son charme ancien.

Les Amicalistes « véhiculés » nous rejoignent et c’est ainsi que nous allons nous restaurer au « Clos de Cervières ».

Un patron accueillant et compétent, une cuisine raffinée, un moment apprécié de tous, et une bonne adresse à conserver.
Vers 14 h 30, nous rejoignons le Musée des Grenadières situé à quelques pas. Cet atelier/musée de la broderie au fil d’or a un côté « intimiste » mais ses vitrines rutilantes et l’explication passionnante de la guide, vont nous faire apprécier aussitôt le lieu.
Les « Grenadières » étaient des femmes qui alliaient travail de la ferme et du foyer avec la broderie.(le terme « grenadière » vient du fait qu’elles brodaient à l’origine les grenades ornant la tenue des gendarmes).

Leurs ouvrages confectionnés avec une fine aiguille et de la canetille (fil de métal d’un mètre enroulé en spirale serrée, il peut être recouvert d’or ou d’argent), permettait de confectionner des écussons (notamment celui du CL) , orner les tenues militaires ( sous Napoléon par exemple), les bannières (ex :garde républicaine), les costumes des académiciens , etc...
Cette production traditionnelle s’est perpétuée jusque dans les années 1970 et menaçait de disparaître car le recrutement de nouvelles brodeuses était inexistant - auparavant les brodeuses l’étaient de mère en fille
En 2002, une association s’est crée pour essayer de perpétuer ce savoir faire et le Musée a vu le jour.
Dorénavant, ce ne sont plus des « Grenadières » qui pratiquent cet art, mais des personnes (rares) ayant suivi des écoles (ex : école du Louvre). Elles ont une activité plus variée, notamment la sensibilisation du public, des ateliers au cœur des Musées , etc...
Afin de conserver cet art et lutter contre une concurrence de qualité médiocre (Pakistan notamment), et grâce à une ancienne grenadière, de jeunes brodeuses vont être formées. La demande est là : récemment une ancienne préfète a souhaité faire réaliser son couvre chef brodé en France, depuis les commandes recommencent à arriver.
Pour couronner la visite, quelques dames Amicalistes se sont « risquées » à broder...quelques progrès à faire !!!

Voilà pour ce beau moment de découverte, il est temps de regagner par les chemins ou par la route nos « camps de base ».
Rendez vous est pris pour une prochaine sortie, notamment la Réserve des Gorges de la Loire le 3 Octobre, pour nos marcheurs infatigables (ou presque !).

Cliquer sur une vignette pour lancer le diaporama

Amicale de Saint Etienne. Randonnée Cervières, Repas Auberge et Visite Musée des Grenadières.




Information icon.svg Cliquez sur le lien