fontsizedown
fontsizeup
0 réaction

Amicale de Roubaix - une journée à ALINCOURT ET GUISE le 26 septembre 2019 - compte-rendu et photos

Sortie de l’Amicale Maison de Marie-Jeanne et le Familistère Godin.

C’est par un matin pluvieux que nous sommes partis à 30 personnes pour Alaincourt, visiter la Maison Musée de Marie-Jeanne, puis le Familistère GODIN à Guise.
Marie-Jeanne DELEVILLE a collectionné, tout au long de sa vie, les objets du quotidien, de la mode et de la couture. Ils sont présentés de façon ludique et vivante. Ses collections se composent de milliers d’objets qui ont marqué la fin du XIXe siècle et le XXe siècle : fer à repasser, poupées anciennes, jouets, costumes d’époque, accessoires de mode.
Nous avons pu également admirer la mode au fil de l’histoire de France, depuis Adam et Eve jusqu’à nos jours. Barbie et Ken ont revêtu des costumes représentant les différentes époques, habits réalisés très minutieusement par Claude BRABANT-PELLETIER, curieuse d’Histoire et de Mode.
Nous avons également découvert l’espace réservé à Robert Louis STEVENSON (1850-1894). Le musée rend hommage à l’écrivain écossais, auteur de « L’Ile aux Trésors » qui, à bord de son canoë, a parcouru les canaux et les rivières de Belgique et du Nord de la France et, notamment, la vallée de l’Oise.
Nous avons ensuite pris la direction du Familistère GODIN à Guise, où nous avons déjeuné dans la buanderie qui est l’ancien lavoir du Familistère.
Le Familistère est une ville dans la ville. Il est « l’utopie sociale » de Jean-Baptiste GODIN (1817-1888). Ce dernier effectue un tour de France comme compagnon du Devoir et à cette occasion découvre la misère ouvrière.
A son retour, il créé sa fonderie et construit ses premiers appareils de chauffage en fonte : LES POELES GODIN SONT NÉS.

En 1860, fidèle à ses idées, il décide de construire un « Palais Social » au bénéfice de ses ouvriers et employés. Ce dernier comprenait 500 logements, en 3 bâtiments, mais aussi un pouponnât, une école mixte et laïque, un théâtre, des magasins, une piscine-lavoir, des jardins.

Nous avons pu découvrir un appartement témoin permettant de s’imprégner du mode de vie des premiers familistèriens du XIXe siècle. Le Familistère a perduré en la forme jusqu’en 1968. A ce jour il est en cours de réhabilitation et des appartements sont à nouveau loués.
Nous sommes partis de GUISE enchantés de cette très belle journée.
Retrouvez, en images, le déroulement de cette escapade aux portes de la Thiérache.
(photos Marie-Christine Leblanc et Dominique Foussard) ainsi que le CR détaillé en pièce jointe

Jeannie Allostry - COMMISSION LOISIRS SEPTEMBRE 2019

Portfolio


Information icon.svg Cliquez sur une vignette pour agrandissement et diaporama