fontsizedown
fontsizeup
0 réaction

Amicale de Nice - CR et photos visite Observatoire Côte d’Azur

La trentaine de participants à cette visite (dont 6 enfants) était au rendez-vous de 10 h à l’entrée de l’Observatoire de la Côte d’Azur où un guide nous a rejoints pour nous indiquer la marche à suivre dans ce site naturel protégé où se déroule une activité scientifique moderne.

Cet observatoire est situé au sommet du Mont Gros (375 m d’altitude), au cœur d’une forêt de 35 ha arborée de chênes verts, d’oliviers, d’une végétation dense de plantes méditerranéennes. 18 bâtiments (coupoles, bâtiments administratifs, bibliothèque, bureaux…) y sont éparpillés.

Notre parcours nous a d’abord amenés sur une plate-forme d’où l’on domine toute la côte, Nice, la Baie des Anges, les collines, la vallée du Paillon : un panorama exceptionnel que nous avons pu contempler à loisir, le ciel étant bien dégagé.

Un bref historique nous a été dispensé devant l’entrée de la grande coupole puis nous sommes entrés dans l’Universarium qui expose nombre d’instruments anciens et plus récents et où sont projetées des vidéos racontant la formation de l’univers ou les découvertes des planètes, des étoiles…

Puis nous sommes entrés sous la coupole, très impressionnante par sa taille.
Tout au long de ce parcours, le guide nous a donné de nombreuses informations et répondu à nos questions.

Cette visite de plus de deux heures était passionnante et nous a beaucoup intéressés.

Après quoi, la faim commençant à se faire sentir, nous sommes partis vers le parc du Vinaigrier pour notre pique-nique. Malheureusement, par manque d’informations, nous n’avons pas trouvé un emplacement idéal pour cela et avons dû nous éparpiller le long d’un sentier. Ce qui n’a pas gâché notre plaisir.

Après le repas, certains ont repris le chemin du retour tandis qu’un petit groupe est parti à la découverte des chemins du Mont Vinaigrier, parc naturel départemental constitué d’un plateau calcaire et de versants plus ou moins abrupts.

Le plateau est composé de grands pins d’Alep et de chênes verts. Sur le talus, une forêt de frênes à fleurs, espèce relativement rare dans la région, fleurit au mois de mai.

Du haut d’une plate-forme nous avons pu contempler la baie de Villefranche-sur-mer.

Sur le chemin du retour, nous avons vu des Rhaponticum coniferum ou Leuzée conifère, petite astéracée appelée aussi pomme-de-pin (cf photo)

La balade s’achève et chacun regagne ses « pénates »

PDF - 34.7 ko
Petit historique de l’Observatoire de la Côte d’Azur

CR : Mireille et Bernard
Photos : Chantal et Bernard



Portfolio


Information icon.svg Cliquez sur une vignette pour agrandissement et diaporama


Vue panoramique de la coupole ( @Juana )